Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP)

L'Extrait de Pépin de Pamplemousse, une des merveilles de la nature

Botanique
Citrus maxima ou C. grandis. Famille des rutacées
Le fruit de pamplemousse possède de multiples propriétés, mais ici ce sont les ingrédients particuliers concentrés dans le pépin qui nous intéressent

Historique

Les propriétés du pamplemousse furent découvertes en 1980 en Floride, par le Dr Jacob Harich, un immunologue passionné de jardinage, qui s’est aperçu que dans son tas de compost les pépins de pamplemousse de se décomposaient pas.

L’extrait ainsi obtenu, a été par la suite étudié aux États-Unis, Autriche, France, Mexique et soumis à des tests approuvés par de nombreuses institutions officielles.

De nos jours, l’extrait de pépins de pamplemousse peut être considéré comme un vrai antibiotique naturel qui n’affaiblit pas le système immunitaire n’endommage pas la flore bactérienne, il est hypoallergénique et sans effets secondaires.

 

Fabrication et choix de l’origine (à lire attentivement)

Comme à chaque fois qu’un produit naturel prouve son efficacité, comme il ne peut pas être breveté, certains distributeurs peu scrupuleux distribuent n’importe quoi sous n’importe quelle forme.

Dans les années 2000, plusieurs scandales ont terni l’image de ce produit extraordinaire. 

Faites bien attention à l’origine et au mode de fabrication. Renseignez-vous sur le sérieux du laboratoire et n’hésitez pas à demander des preuves de la rigueur de fabrication.

Il faut éviter les produits provenant de Chine dont les compositions sont très variables.

Un bon Extrait de Pépin de Pamplemousse doit être pur et simplement associé à un solvant neutre et naturel (la plupart du temps de la glycérine).

Refusez tous les produits ne vous garantissant pas l’absence de conservateurs et en particulier de chlorure de benzéthonium (un ammonium quaternaire toxique), de chlorure de benzalkonium, de triclosan ou de paraben.

L’EPP étant un excellent antimicrobien, il ne nécessite aucun conservateur.

Attention aussi à la concentration du produit. Si le produit est trop dilué, il faudra en prendre beaucoup et le prix ne sera donc pas un avantage.

Evitez également les produits enrichis artificiellement en vitamine C ou autres ingrédients inutiles dans ce contexte et qui font baisser la concentration en EPP.

 

Propriétés et principaux constituants

Les composants qui sont principalement responsables des nombreuses activités du pamplemousse sont les bioflavonoïdes (comme la naringine, isosakuranetine, néohespéridine, hespéridine, dihydrokaempférol, quercétine, kaempférol, apigénine rutinoside) qui représentent 14,5% de l’extrait, auxquels s’ajoute l’action antioxydante de la vitamine C 

L’extrait de pépins de pamplemousse a une action bactéricide, fongicide, et virucide grâce à la synergie de ses composants 

Son pouvoir antioxydant élevé garanti par le taux important de Vitamine C, facilite l’action bactériostatique que ce soit à pH acide ou non. Il permet à renforcer les défenses immunitaires du corps contre le stress et les infections microbiennes ou virales. 

Les principales indications de l’EPP sont essentiellement les maladies infectieuses aiguës ou chroniques : 

ORL et Pulmonaire : aphtes, herpès labial, gingivite, parodontose,  désinfection de la brosse à dents, halitose (mauvaise haleine), rhume, sinusite, pharyngite, toux, enrouement, laryngite, maux d'oreille, otites, grippe… 

Dermato : acné, boutons, petites coupures, dermatite, piqûre d'insecte, mycose, hyper sudation, verrues plantaires, ampoules, panaris, onychomycose

Uro-Gynéco : vaginite, infections vaginales à germes divers, parasites du vagin, soins des organes génitaux, cystites.

Digestif : infections intestinales, diarrhées et surtout mycoses digestives. Prévention et traitement des poussées inflammatoires de diverticuloses coliques.

Traitement complémentaire de certaines causes de perméabilité intestinale à l’origine des hypersensibilités alimentaires (gluten, lait, œuf, etc…)

Général : désinfection de l'eau à boire, prévention de la turista et des infections lors de voyages aventureux. Déficiences immunitaires, fatigue chronique, candidoses, maladies chroniques en lien avec des infections froides chroniques, syndrome de fatigue chronique post-viral, prévention des diarrhées ou des mycoses en lien avec une antibiothérapie.

 

Usage externe 

Si l’EPP est utilisé surtout par voie orale, on pourra l’utiliser localement pour les plaies et surtout les mycoses des ongles. 

 

Mode d’emploi et galénique 

Les produits de qualité offrent une concentration telle que la posologie utile se situe en général à  :
10 gouttes 3 fois par jour dans un peu d’eau au début du repas.

5 gouttes dans un peu d’eau, en bain de bouche 3 fois / j dans les mycoses buccales ou les parodontoses.

Quelques gouttes sur les plaies ou en massages sur les ongles présentant des mycoses.

 

Pour plus d’information,  vous pouvez consulter ces 2 sites :

http://www.alternativesante.fr/extraitpepin-de-pamplemousse/

http://www.santeonaturel.com/fiche-sante-extrait-de-pepin-de-pamplemousse,34.html

Commentaires (4)

freiberg
  • 1. freiberg | 06/11/2017
bonjour je lis qu'une étude de 2013 avait mis en évidence les bénéfices potentiels de l'EPP pour le contrôle de l'évolution des kystes dans les cas de polykystose rénale ; pourriez-vous m'indiquer si ceci a été confirmé ou infirmé depuis ?
voir https://www.sciencedaily.com/releases/2013/10/131003095709.htm
http://www.pkdiet.com/pdf/naringenin.pdf
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bph.12443/abstract

je vous en remercie vivement d'avance
Nadine FREIBEG
tronigo
  • 2. tronigo | 09/12/2016
Bonjour,
il me semble que la variété de pamplemousse utilisé pour un bon EPP est Citrus Paradisi et non Grandis, qui d'après de vagues souvenirs, serait un hybride de Grandis... à vérifier

Bonne soirée
emenat
Bjr
Je vous réponds avec beaucoup de retard car je ne m'étais pas aperçu que vous aviez laissé des questions.
Oui, à mon sens, aucun risque avec les hormones thyroïdiennes et probablement aucun avec les anti-hypertenseurs même si on manque d'étude à ce sujet.
BREL Annie
  • 4. BREL Annie | 14/02/2014
Bonjour,
Pourriez- vous me dire si l'EPP peut-être utilisé sans aucun risque par un patient qui est traité pour l'hyperthyroïdie et l'Hypertension
Merci à vous.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau